La pompe à chaleur est une solution de chauffage moderne à énergie renouvelable

L'installation d'une pompe à chaleur Air/Eau :

La pompe à chaleur, généralement située à l’extérieur de votre logement, puise les calories (la chaleur) présentes dans l’air extérieur. Elle va ensuite transmettre les calories récupérées à un réseau d’eau pouvant alimenter un plancher chauffant, des ventilo-convecteurs, des radiateurs basse températures ou un chauffage central.

Pour les pompes à chaleur installées à l’intérieur du logement, un système de gaines spécialement conçu, permet de récupérer les calories dans l’air extérieur.

Quels avantages à installer une pompe à chaleur Air/eau ?

0 +
Logements rénovés en France
0 M+
Économisés sur les factures
0 +
Tonnes de CO2 économisées

Ballon thermodynamique

Un chauffe-eau thermodynamique comprend, en plus d’une résistance électrique, une pompe à chaleur pour chauffer l’eau. C’est ce qu’on appelle l’aérothermie. La solution est connue pour être particulièrement économique : la ressource utilisée (l’air) est en effet gratuite et renouvelable à l’infini ; par ailleurs, cet équipement ne consomme que peu d’électricité : des tests ont ainsi montré qu’utiliser cet équipement permet de réaliser jusqu’à 75% d’économies d’énergie par rapport à la consommation d’un chauffe-eau classique (électrique).

Smo 1

Pompe à chaleur Air/Eau

La pompe à chaleur air/eau est un système de chauffage qui extrait les calories de l’air extérieur puis les transforme en chaleur afin de chauffer l’eau qui sera ensuite distribuée à travers le circuit de chauffage (plancher chauffant, ventilo-convecteurs à eau, radiateurs) et celui de l’eau chaude sanitaire.

Pompe à chaleur Air/Air

De son côté, la PAC air-air est une climatisation réversible, il suffit de posséder une cour ou un jardin pour y poser l’unité extérieure qui se charge de capter les calories de l’air. Les unités intérieures transmettent la chaleur dans les différentes pièces à vivre.

Vous entendez régulièrement parler de la pompe à chaleur et de ses bienfaits et vous êtes désireux de vous procurer ce fameux dispositif. La pompe à chaleur est un dispositif qui vous permet de chauffer votre appartement. Elle est dotée d’une technologie innovante qui lui permet d’ajuster à volonté les températures d’une pièce à une autre. L’acquisition n’est pas si simple. Avant de s’en procurer, il est fondamental de connaître ses différents aspects et les avantages à l’utiliser. Voici un guide qui vous permettra de tout savoir sur les pompes à chaleur.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Aussi appelée thermopompe, la pompe à chaleur est un appareil qui permet de transporter de l’énergie thermique d’un endroit à température faible à un endroit à température élevée. Cet appareil permet alors d’intervertir la direction ordinaire de la répartition automatique de l’énergie thermique. Conformément à la direction de la machine de pompage, une pompe à chaleur peut être considérée comme un moyen de réchauffement, lorsqu’on désire renforcer la température de la souche chaude. Il peut aussi être considéré comme un moyen de refroidissement, lorsqu’on désire diminuer la température de la souche froide

Quand l’objectif de l’appareil de pompage est de réchauffer et de rafraîchir en même temps, le procédé est cependant vu comme une thermo-frigo-pompe.

Comment fonctionne la pompe à chaleur

pompe à chaleur
pompe à chaleur

Les coloris qui sont dans l’air, le sol et l’eau souterraine représentent une énergie constamment utilisable et régulièrement renouvelée grâce à l’irradiation solaire, aux vents et aux précipitations. La pompe à chaleur permet d’extraire cette chaleur omniprésente et de la porter à un degré de température supérieur dans les appartements dans le but de les réchauffer.

Une pompe à chaleur est faite de 4 éléments majeurs :

  • un compresseur,
  • un échangeur pour récupérer l’énergie qui se trouve à l’extérieur,
  • un échangeur pour rapporter cette énergie à l’intérieur,
  • un détendeur.

La pompe à chaleur permet de recueillir de l’énergie dans la zone extérieure : sol, eau, air, grâce à l’évaporateur. Elle permet également d’élever le degré de température de cette énergie thermique par le compresseur. Elle peut aussi aider à transporter cette énergie à la meilleure température au lieu intérieur que l’on désire réchauffer. La pompe à chaleur est alors un moyen performant pour récupérer et générer de la chaleur depuis l’énergie puisée gratuitement dans l’environnement. L’eau, l’air ainsi que le sol accumulent une quantité énorme de chaleur, régulièrement renouvelée par le soleil, le vent et les empressements.

La pompe à chaleur : source d’économie

La pompe à chaleur permet de subvenir à 100 % aux besoins de chauffage d’un appartement, et ce, en n’absorbant que 30 % d’énergie électronique. Les 70 % qui restent s’évaporent dans l’environnement. Par exemple, une pompe à chaleur aérothermique permet de faire une économie de 901 euros, contrairement à 301 euros quand il s’agit de radiateurs à inertie. Néanmoins, l’installation d’une pompe à chaleur nécessite un investissement bien élevé que celui de l’installation d’un radiateur à inertie au sein de votre appartement.

Concernant une pompe à chaleur, on chiffre moyennement 6 000 à 10 000 € contre 2 400 € pour chaque radiateur à inertie. Pour les radiateurs à inertie, il faut au moins 4 radiateurs pour chauffer convenablement votre appartement. Aussi, l’un des privilèges majeurs chez les radiateurs électriques à inertie est le bénéfice. Généralement, il est très proche des 100 %. Par ailleurs, l’investissement est normalement amorti dès la 5e année. Quant à la pompe à chaleur aérothermique, son amortissement se fait à partir de la 6e année.

Les différents types de pompe à chaleur

On trouve sur le marché une diversité de pompes à chaleur.

  • La pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique recueille son énergie à partir d’un itinéraire de tubes (tuyaux) enfouis dans le sol. Fort efficace, elle marche simplement avec des convecteurs à faible température ou un bûcher chauffant.

  • La pompe à chaleur aérothermique

La pompe à chaleur aérothermique recueille l’air interne ou externe avec son système d’aérothermie pour ensuite le chauffer et le projeter encore dans l’appartement. Son installation se fait facilement et elle s’acclimate à votre formule de chauffage de base.

  • La pompe à chaleur hydrothermique

La pompe à chaleur hydrothermique puise son énergie dans l’eau phréatique par le biais de la température permanente de l’eau dans le sol. Elle est la plus efficace de toutes les pompes.

  • La pompe à chaleur à gaz à absorption

Fort efficace et attentionnée à l’environnement, la pompe à chaleur à gaz à absorption est le moyen de chauffage le plus avantageux de tous.

Comment choisir sa pompe à chaleur ?

choix pompe à chaleur
choix pompe à chaleur

Le choix du calibre de pompe à chaleur dépend de votre condition. Lorsque vous résidez dans un milieu à climat très froid, une pompe à chaleur air-eau ou air-air ne sera pas capable de générer de la chaleur durant toute une année. Dans de tels milieux géographiques, il serait plus avantageux d’envisager la fixation d’une pompe à chaleur géothermique ou de connecter une pompe à chaleur air-eau ou air-air avec une autre souche de chaleur.

La fixation doit aussi prendre en compte vos nécessités en chauffage, l’espace vivable ou pratique, le nombre de personnes habitant dans l’appartement. Vous pouvez vous faire accompagner par un installateur RGE pour faire un bon choix.

Aides pour financer votre pompe à chaleur

Pour financer l’acquisition de sa pompe à chaleur, on peut obtenir d’aides de l’État et d’autres privilèges fiscaux qui favorisent la réduction du prix de la pompe à chaleur. Toutes les pompes à chaleur sont concernées, excepté les pompes à chaleur aérothermiques air-air considérées comme moins profitables et moins écologiques.

Eco-prêt à taux zéro

L’eco-prêt à taux zéro est considéré pour couvrir les opérations d’eco-renovation. Il est également possible de jouir du crédit impôt développement durable qui vous donne la chance d’inférer une partie des coûts à partir de votre impôt sur le revenu.

Bon à savoir : si vous faites recours à un expert pour l’acquisition et l’installation de votre pompe, vous avez la possibilité de profiter d’une TVA à taux amoindri de 5,5 %.

Les principes à observer pour faire installer sa pompe à chaleur

L’installation aboutie d’une pompe à chaleur qui fournira une aisance maximale aux habitants et engendrera des économies notables sur l’addition chauffage est étroitement reliée à trois indices fondamentaux que sont le COP, la consommation et le rendement.

Le préliminaire : l’étude thermique

Pour avoir un dimensionnement de qualité, il existe un préliminaire important. L’installateur doit effectuer une étude thermique pour examiner les fuites du logement. Ce check-up permettra de définir exactement les besoins calorifiques de l’appartement. Néanmoins, il doit être réalisé par un expert. C’est un principe incontournable pour un meilleur dimensionnement de la pompe à chaleur.

Aussi, lorsqu’il s’agit d’une pompe à chaleur qui fournit en même temps la production du chauffage et d’eau chaude sanitaire, le professionnel doit de même statuer les besoins en eau chaude sanitaire.

Le dimensionnement : l’étape capitale

Après avoir fait ce bilan pour chiffrer le dimensionnement d’une pompe à chaleur, il est nécessaire de définir la puissance thermique nécessaire pour l’appartement. Cette phase est menée par des logiciels de calcul. Ainsi, pour une pompe à chaleur à eau, quelques indices sont à rapprocher à savoir la puissance calorifique du dispositif et la température extérieure.

Ces outils vont également joindre divers paramètres tels que les déperditions thermiques mises en exergue. D’autres composants seront pris en compte. Il s’agit notamment de :

  • la surface et l’altitude des pièces du logement,
  • le genre d’émet,
  • l’espace climatique visé,
  • et la température en moyenne pour une année.

Il faut savoir qu’un mauvais dimensionnement n’est pas sans gage. Ainsi, un surdimensionnement de la puissance comparativement aux besoins concrets peut s’expliquer par un excès d’emplette. Un sous-dimensionnement engendrera un usage plus régulier d’un chauffage complémentaire et une réduction des économies d’énergie. Un non-dimensionnement (une puissance qui cadre avec les besoins) est alors la condition indispensable pour diminuer les consommations.

La consommation d’énergie électrique pour les économies

Pour faire des économies, il faut prendre en compte plusieurs paramètres. Ces derniers concernent notamment le bon dimensionnement, mais aussi de nombreux indices qui ne dépendent parfois pas de la pompe elle-même.

  • La nature de la construction

Les besoins sont moindres lorsque l’isolement est supérieur. Cela permettra à la pompe à chaleur de moins consommer.

  • Le milieu géographique

Lorsque le climat est favorable, la pompe à chaleur consomme moins d’électricité pour produire une puissance calorifique identique. Peu importe la disposition, le type d’installation et le genre de dispositif, les pompes à chaleur garantissent pendant longtemps, une baisse considérable des consommations d’énergies de la maison. Elles seraient alors trois fois inférieures qu’avec des radiateurs électriques.

Aussi, il est établi qu’une pompe à chaleur installée dans des conditions favorables peut diminuer les consommations jusqu’à 60 %. Quant aux installateurs experts dans l’installation des pompes à chaleur, une technique de normalisation rationnelle permettra de profiter des attributs de la fixation et aussi de réduire encore les consommations de 10 à 25 % comparativement à une fixation sans normalisation.

Le coefficient de performance

Energie
Energie

Le coefficient de performance d’une pompe à chaleur évalue l’efficience des diverses pompes à chaleur et permet de confronter leurs performances. Il évoque la relation entre l’énergie thermique absorbée et l’énergie thermique procréer. Selon les installateurs, la relation est changeante selon l’écart de température entre la source d’énergie et celle exploitée dans la machine de chauffage. Le coefficient de performance reproduit la performance plausible d’une pompe à chaleur.

La qualité du ratio de performance révélé est le ratio extrême attribué à une température extérieure idéale de +7°C. Cela signifie qu’en cas de température négative, le coefficient de performance baisse. Une PAC adéquate engendre des économies d’énergie si son ratio de performance dépasse 3. Un coefficient de performance égal à 3 veut dire que la pompe à chaleur absorbe 1 kWh d’électricité et redonne 3 kWh de chaleur. L’énergie thermique redonnée pour chauffer est 3 fois élevée que l’énergie électrique absorbée.

Voilà ! Vous avez-là d’importantes informations à connaître absolument sur la pompe à chaleur. Pour une installation efficace, vous pouvez faire appel à des experts.